La référence de l'immobilier du pays d'Aix depuis 30 ans
28 juil

Aucun bien immobilier, même en Pays d’Aix, n’est à l’abri d’un cambriolage !

insurance-1987868_1280

L’été les touristes affluent en Pays d’Aix : il fait beau, il fait chaud, la région est magnifique. Oui, mais, voilà, les cambrioleurs y sévissent comme partout. Alors, comment protéger votre bien immobilier alors que vous allez partir en vacances et le laisser bien vide pendant une ou plusieurs semaines ?

Tout d’abord, profitez du service offert par le gouvernement et signalez votre absence au commissariat ou à la gendarmerie.  Policiers ou gendarmes surveilleront régulièrement votre quartier et votre bien immobilier en Pays d’Aix. Pour cela, rendez-vous au commissariat, à la gendarmerie ou sur le site Internet www.interieur.gouv.fr >Rubrique Ma sécurité.

Quelques mesures de prévention s’imposent
Pourtant, vous devez aussi prendre quelques précautions. Quelques jours avant le grand départ, relisez attentivement votre contrat d’assurance habitation qui  détaille  les mesures de protection à respecter pour être couvert en cas de cambriolage : bonne serrure, porte solide, volets fermés…

Si vous avez  installé un programmateur qui déclenchera automatiquement de la lumière, votre téléviseur ou une radio, faisant croire que votre bien est habité : bravo !  Vu de l’extérieur, cela fera laissera croire à votre présence.
Mais, à vous aussi de prendre les mesures de sécurité indispensables pour être sûr de retrouver votre bien immobilier en Pays d’Aix dans l’état où vous l’aurez laissé. Informez vos gardiens, si vous en avez, de vos dates de vacances : ils pourront surveiller plus particulièrement votre porte, relever votre courrier de temps à autre, vous le mettre de côté et ainsi  éviter que votre boîte aux lettres déborde, belle preuve de  votre absence. Prévenez aussi vos voisins avec qui vous vous entendez bien et en qui vous avez confiance. Ainsi, quand vous ne serez pas là, bon nombre de personnes veilleront !

O.D. / Bazikpress © Pixabay

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée