La référence de l'immobilier du pays d'Aix depuis 30 ans
23 déc

Pour bien vendre, pensez à faire une estimation en Pays d’Aix !

44©-Michael-Nivelet-copy

En termes de volume de ventes immobilières, 2017 a été une année exceptionnelle. Cette année, ils ont largement dépassé les niveaux de la « période haute » de 1999-2007. Mais qu’en sera-t-il de 2018 ? Depuis plusieurs mois, la demande ralentit alors que les taux de crédit restent très attractifs. Alors, que pensent les Français de l’immobilier ? Sont-ils toujours prêts à acheter ? Ce qu’il faut savoir, c’est que les Français privilégient encore et toujours la pierre lorsqu’il s’agit de placer leurs économies. Si vous avez un logement à vendre en pays d’Aix, il n’y a aucune raison que vous ne le vendiez pas en 2018. À condition toutefois de ne pas brûler les étapes et de ne pas fixer un prix de vente, sorti d’un chapeau et totalement incohérent avec les prix du marché !

Lorsque l’on veut vendre son logement, il y a, vous le savez, plusieurs étapes. La première consiste à contacter une ou plusieurs agences de son quartier pour faire estimer son bien immobilier. Un agent qui connaît les prix de de l’immobilier et vous aide ainsi à attirer le maximum d’acheteurs sur votre annonce ! Et c’est bien le but, non ?

Si vous ne faites pas appel à une agence pour vous aider à fixer le prix de vente de votre logement en Pays d’Aix, vous prenez le risque de courir à la catastrophe. Que se passera-t-il si votre prix est jugé trop élevé, inadapté à votre logement, par les acheteurs ? Ils n’appelleront pas !

Aujourd’hui, 80 % des acheteurs entament leur recherche immobilière sur le web. Du coup, ils sont très bien renseignés sur les prix des logements. Si votre logement est surestimé, ils s’en rendront compte immédiatement. Dans ce cas-là, il n’y aura pas ou peu de visites. Et votre logement restera en vente, à la vue de tous, sur les portails immobiliers et, peu à peu, les acheteurs s’en désintéresseront.

Vous passerez ainsi à côté de la meilleure période pour vendre. En effet, la plupart des logements qui se vendent bien se vendent vite, car l’effet nouveauté joue en leur faveur.

O.D. / Bazikpress © Michael Nivelet

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée