La référence de l'immobilier du pays d'Aix depuis 30 ans
27 jan

Nos conseils aux investisseurs qui souhaitent acheter un appartement à louer à Aix-en-Provence !

trousseau de clés :  location

Vous souhaitez acheter un appartement à mettre en location à Aix-en-Provence ? Investir pour louer et préparer sa retraite est toujours une bonne idée. Voici quelques conseils pour réussir cet achat et convaincre la banque de vous financer.

Vous devrez faire un effort !
Sachez que les banques ne prendront pas en compte 100 % des loyers que vous toucherez avec cet appartement en location à Aix-en-Provence pour couvrir le financement. Selon les banques la quotepart retenue varie de 70 à 85 %. Il vous faudra peut-être faire un effort de financement sur 15 à 30% de l’échéance si la valeur locative est équivalente aux mensualités de crédit. Certaines banques ne prendront pas en compte vos revenus locatifs qu’à partir du 2e investissement.

Vous avez aussi intérêt à faire le tour des banques : elles ont des méthodes de calcul différentes pour le taux d’endettement en investissement locatif. Ainsi certaines cumuleront toutes vos charges de crédit (y compris le nouveau crédit pour l’investissement locatif) et les rapporteront à tous vos revenus (y compris le loyer escompté), d’autres calculeront tout d’abord le ratio crédit / loyer investissement locatif, puis le rapporteront aux autres charges et revenus.

Les taux sont-ils les mêmes en investissement locatif qu’en résidence principale ?
Cela dépend des établissements. Il est assez fréquent de constater un écart de 10 centimes. Emprunter à 110 % si possible : vu les taux d’intérêt actuels et la possibilité de déduire de votre facture fiscale les intérêts, maximisez l’opération et financez-vous au maximum.

Assurance emprunteur, possibilité de faire un peu d’économie !
Certaines banques sont plus accommodantes et permettent à l’emprunteur de ne pas souscrire la garantie ITT, partant du principe que ceux ne sont pas les revenus professionnels qui permettent de gérer la mensualité de crédit, mais les loyers (en tous cas en majorité). Ayez de l’épargne de précaution : les banques apprécieront que vous ayez 12 mois de loyer en épargne disponible qui vous permettront de pallier à une éventuelle vacance locative.

O.D. / Bazikpress © Jérôme Rommé

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée