La référence de l'immobilier du pays d'Aix depuis 30 ans
30 mai

Vous vous entendez bien avec les voisins de votre appartement en location à Aix-en-Provence !

M

Vous cherchez un appartement à louer à Aix-en-Provence ? Le savez-vous ? Les occupants d’appartements sont plus sensibles à la qualité des relations entre voisins, car ils ont à souffrir de plus de nuisances. Mais, rassurez-vous, selon l’ l’association QUALITEL qui a interrogé 2 700 Français par le biais de l’institut Ipsos et qui dévoile des résultats exclusifs issus de son baromètre annuel sur la qualité de vie à la maison, les rapports « de bon voisinage » n’ont jamais aussi bien porté leur nom.

Une immense majorité des Français (85 %) affirment entretenir de bonnes relations avec leurs voisins ! Et pour que celles-ci ne se dégradent pas, certains font des efforts : ainsi, beaucoup d’occupants des appartements indiquent qu’il leur arrive de baisser le volume de la télévision ou de la musique (70 %) ou de renoncer à l’organisation d’une fête/soirée (35 %), pour éviter de déranger leur voisinage.

Evidemment, il y une ombre au tableau : les moins de 25 ans et les habitants de l’agglomération parisienne sont nettement moins nombreux à avoir des très bons rapports avec leurs voisins (respectivement 26 %, 30 %, 28 %). En effet, plus on habite une grande ville et plus on a de chances d’être gênés par les bruits qui viennent des voisins, de l’extérieur, ou de son propre logement. Sans compter que certains logements sont mal isolés. De fait, la mauvaise isolation acoustique est une « plaie » qui affecte un tiers des Français !

« Ce que nous enseigne le baromètre, c’est que la mauvaise qualité des logements, notamment des immeubles anciens, engendre des nuisances sonores très concrètes qui affectent le quotidien des Français, précise Bertrand Delcambre, président de l’association QUALITEL. Heureusement, des efforts significatifs ont été faits depuis plusieurs années pour améliorer la qualité acoustique des bâtiments. C’est principalement sur le parc de logements construits au XXe siècle qu’il faut agir, notamment en ville où, plus qu’ailleurs, les habitants subissent la « pollution » sonore, mais se plaignent également du confort thermique, de la qualité des matériaux ou encore de la ventilation. »

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée