La référence de l'immobilier du pays d'Aix depuis 30 ans
21 Déc

Quelles seront les aides pour améliorer la performance énergétique des logements en 2016 ?

Le secteur du bâtiment représente près de 45% de la consommation d’énergie en France et produit 23 % des émissions de gaz à effet de serre (GES). C’est pourquoi aujourd’hui, la rénovation énergétique des logements bénéficie de nombreux soutiens fiscaux et financiers.

En 2016, le gouvernement souhaite accélérer les travaux de rénovation énergétique.

Il a donc reconduit les dispositifs actuels d’aide au financement des travaux de rénovation et d’amélioration énergétique des logements. Avec quelques ajouts en 2016…


1/ Eco-PTZ est prolongé pour 3 ans (jusqu’en 2018)

L’éco-PTZ permet de bénéficier d’un prêt à taux zéro de 30 000 € maximum pour financer des travaux de rénovation énergétique, remboursable sur 10 ans. Il s’adresse aux propriétaires, occupants ou bailleurs. Depuis le 1er septembre 2014, seuls les travaux réalisés par des entreprises RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) peuvent être financés par ce prêt. L’éco- PTZ peut aussi être mobilisé en copropriété. Son montant maximum est alors de 10 000 euros par logement (jusqu’à 30 000 euros si le syndicat de copropriétaires enclenche trois actions de travaux). Pour en savoir plus, cliquer ici

 

2/ Le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) de 30% sera prolongé jusqu’au 31 décembre 2016.

Le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) permet de déduire de ses impôts 30% des dépenses d’équipements et/ou de main d’œuvre pour certains travaux de rénovation énergétique. Pour bénéficier de cette aide, vous devez recourir à des professionnels reconnus garant de l’environnement (RGE).

Pour en savoir plus, cliquer ici


3/ La TVA réduite est maintenue

Si votre logement a plus de deux ans, vous pouvez bénéficier de la TVA à taux réduit de 10% si vous réalisez des travaux de rénovation (amélioration, transformation, entretien) et de 5,5% si vous réalisez des travaux de rénovation énergétique (pose, installation et entretien des matériaux et équipements éligibles au CITE)


Les nouveautés à venir en 2016

  • La création un micro-crédit à taux zéro dès le 1er janvier 2016, pour les ménages modestes aidés par l’Agence nationale de l’habitat (Anah)
  • L’instauration du tiers-financement. Les sociétés publiques de tiers-financement pourront désormais avancer le montant des travaux aux particuliers qui s’engagent dans la rénovation énergétique de leur logement.


Sources : le boursier.com / la tribune.fr

Crédit photo : istock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée