La référence de l'immobilier du pays d'Aix depuis 30 ans
27 Nov

Profitez de l’envie des Franciliens de quitter l’Ile-de-France pour faire faire une estimation à Aix-en-Provence !

Assiste-t-on à un exode urbain ? Les Franciliens sont de plus en plus nombreux à chercher à s’installer en province et l’on ne peut s’empêcher de penser que le confinement a laissé des traces. La bonne nouvelle ? La banalisation du télétravail et les envies de nature des Franciliens semblent booster l’attractivité des territoires. Résultat 1 Francilien sur 4 veut s’installer en province !

Vous avez un bien à vendre à Aix-en-Provence ? Ne tardez pas à faire faire une estimation ! Le reconfinement le permet. En effet, si les agences immobilières n’ont pas le droit de réaliser des visites, ils peuvent en revanche se déplacer chez les particuliers pour réaliser des estimations et faire signer des mandats de vente.

Les Franciliens ne sont plus que 77 % à vouloir continuer d’habiter dans leur région
Vous avez un bien à vendre à Aix-en-Provence ? Selon une étude SeLoger, en février dernier, alors que 86 % des Franciliens cherchaient à (r)acheter en Île-de-France, à la rentrée, ils n’étaient plus que 77 % à vouloir continuer d’habiter dans leur région.

S’ils sont chaque jour plus nombreux à tourner le dos à Paris et, plus globalement, à l’Ile-de-France, c’est pour profiter de prix au m² plus accessible, augmenter leur surface à vivre, assouvir leurs besoins de nature, prospecter des marchés immobiliers locaux moins tendus et s’offrir la possibilité de décrocher le Graal : une terrasse, un balcon et/ou un jardin. Semble d’ailleurs attester qu’un exode urbain s’amorce et que la province tend à ponctionner la population d’Ile-de-France le fait que les écoles parisiennes se vident… A la rentrée, elles comptaient 3 700 élèves de moins ! Pour autant, ce ne sont bien souvent pas tant les campagnes que les petites et les moyennes villes, situées à proximité des métropoles, qui voient arriver de nouveaux habitants !

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée